skip to Main Content
Thermolaquage, Une Filtration à Maîtriser !

Thermolaquage, une filtration à maîtriser !

Entre SB Filtres et techniques et le thermolaquage, c’est une histoire qui dure depuis plus de 16 ans.
Que ce soit pour des entreprises spécialisées dans le revêtement de surface ou des lignes intégrées à la fabrication, SB Filtres et Techniques fournit et régénère un grand nombre d’éléments filtrants avec comme objectifs :

La réduction des coûts d’exploitation

  • Réduire le prix des éléments filtrants en les faisant régénérer (Nettoyer c’est environ le tiers du coût du neuf),
  • Réduire la quantité de déchets due au remplacement systématique par des éléments neufs,
  • Optimiser le fonctionnement des filtres en place par la bonne adaptation des caractéristiques des éléments filtrants et un réglage optimal des organes de décolmatage en ligne.

Conserver une qualité élevée de filtration

  • En adaptant les matières filtrantes et leurs surfaces au métier de thermo laqueur
  • En gérant correctement le process de filtration

Garantir une sécurité maximale d’utilisation

  • Par des éléments filtrants de qualité
  • Par des filtres de dépoussiérage respectant les normes et notamment la norme ATEX (liée aux atmosphères explosives)

La priorité de notre action, auprès de professionnels, est structurée autour de ces 3 objectifs. Ils leurs permettent de produire sereinement et d’entrer dans une pratique vertueuse et plus respectueuse de l’environnement.

regeneration de filtre de depoussierage

 

La filtration des cabines de peinture est un exercice périlleux

Le captage des oversprays de poudrage (la quantité de poudre qui ne se dépose pas sur les pièces à peintre et qu’il faut capter) conditionne directement plusieurs facteurs économiques et sécuritaires.

Sur la sécurité de l’installation et du milieu de travail :

  • Les poudres en suspension dans l’air ont un caractère dangereux à ne jamais négliger. Elles sont préchargées électriquement pour se fixer sur les pièces (d’où le terme de poudrage électrostatique) et leur nature organique (polyester, polyuréthane ou autre) induit un risque d’explosion si certaines conditions sont réunies. Un carburant (la poudre), un comburant (l’air) et une énergie d’allumage (la charge électrique) forme un mélange explosif qu’il faut savoir éviter.
  • Les cabines de poudrage ont donc des parties classées à risque panneau atmosphere explosive cabine de poudrage permanent d’explosion ATEX 20, réglementation sur les Atmosphères Explosives – zone 20 : emplacement où une atmosphère explosive, sous forme de nuage de poussières combustibles, est présente dans l’air en permanence, pendant de longues périodes ou fréquemment suivant la directive 1999/92/CE article R.4227-50. Les dépoussiéreurs de cabine de poudrage font partie des zones ATEX 20, donc danger.
  • Les poussières non captées dans la zone de poudrage sont également susceptibles de sortir de l’enceinte et de se déposer autour, sur les appareillages électriques non protégés avec une éventualité de court-circuit ou d’échauffement. Elles peuvent également se déposer au sol créant des risques liés à la circulation des personnes et des engins.
    Et enfin elles peuvent être ingérées par les collaborateurs par les voies respiratoires.

Sur la rentabilité de l’installation :

  • Une aspiration mal réglée peut engendrer une surconsommation de poudre. Dans le cas de poudres recyclées, la séparation entre bonne et mauvaise poudre entrainera un taux de poudre à détruire plus important donc un coût supplémentaire du fait du mauvais fonctionnement du cyclonage.
  • De même qu’une aspiration trop forte captera plus de poudre avant le dépôt sur les pièces avec le même effet.
  • Un mauvais choix de filtres pourra entrainer une durée d’exploitation écourtée et des maintenances plus rapprochées soit des coûts d’achat de filtres supérieurs, des coûts de maintenance plus élevés et un taux de disponibilité machine réduit.
  • Une installation fonctionnant avec des filtres de dépoussiérage colmatés aura une consommation électrique plus importante par augmentation du régime des moteurs ainsi qu’une consommation en air comprimé accrue.

cartouches filtrantes cylindriques colmates

Les lignes de thermolaquage sont maintenant toutes équipées de cartouches filtrantes cylindriques plissées ou de plaques filtrantes. On trouve encore rarement des aspirations dotées de manches ou de poches plates. Les dimensions et types de médias filtrants sont variables :

  • Pour les cartouches filtrantes les diamètres vont de 145 mm à 352 mm pour des longueurs comprises entre 600 et 1500 mm avec deux systèmes d’attaches principaux, soit une tige filetée centrale avec serrage par le dessous, soit une tête de cartouches à 3 ergots. Ce dernier étant beaucoup plus facile et rapide pour le remplacement.
  • Les cartouches peuvent être montées verticalement. Toute la surface filtrante est efficace dans ce cas, soit horizontalement avec une fermeture par trappe, très simple pour le remplacement mais une partie de la cartouche peut être saturée en permanence.
  • Pour les plaques filtrantes, elles peuvent être installées verticalement ou horizontalement avec des dimensions variant d’une large de 500 mm à 1 000 mm et une longueur entre 750 et 1500 mm.
  • Les systèmes de plaques lamellaires sont rigides (c’est du polypropylène fritté) et le média est revêtu d’une membrane de PTFE qui empêche les particules d’adhérer à la surface (système téflon) et qui filtre plus finement qu’un média classique. Résultat : ce type de filtre dure généralement beaucoup plus longtemps qu’un système à cartouches mais le coût de départ en est beaucoup plus élevé.
  • Bien entendu l’ensemble de ces filtres doit être équipé d’un dispositif d’élimination des charges électrostatiques et l’ensemble du caisson doit être mis à la terre pour le respect de la directive ATEX (Zone 20) citée plus haut.

filtre instriel de depoussierage nettoyer

SB Filtres et techniques travaille régulièrement sur certains aspects spécifiques avec ses clients :

  • Le réglage des débits d’air en agissant sur les registres du ventilateur pour obtenir des puissances d’aspirations adaptées.
  • Le réglage des organes de décolmatage pour gérer le filtre correctement et en obtenir les meilleures performances tant du point de vue de la qualité de filtration que de la durée d’utilisation.
  • La vérification de tous les composants d’une unité d’aspiration en étanchéité et résistance mécanique
  • Et bien entendu la vérification des équipotentiels nécessaires à la sécurité de l’installation.

Généralement SB Filtres et techniques effectue un audit global de l’installation pour connaître les opérations nécessaires au bon fonctionnement d’une ligne de peinture électrostatique et mettre en place un plan de maintenance avec :

maintenance industrielle filtre sbft

  • La mise aux normes de l’installation si des non-conformités sont détectées,
  • La date de remplacement des éléments filtrants,
  • Les réglages à effectuer sur les ventilateurs et le système de décolmatage,
  • Les éventuelles pièces à remplacer ou à réparer (souvent sur les électrovannes de décolmatage, les séquenceurs ou les pressostats différentiels de contrôle de décolmatage).
  • Les conseils sur la mise en place de dispositifs de contrôle ou de mesure des émissions de particules.

 

 

 

Les avantages pour nos clients sont donc nombreux :

  • Diminution le budget de maintenance en économisant sur les coûts de rachat de filtres de dépoussiérage neufs, les coûts d’intervention et le taux d’indisponibilité de la ligne.
  • Réduction significativement du tonnage de déchets à faire éliminer par des entreprises spécialisées.
  • Concrétisation rapide de leur démarche éco-responsable (la fabrication et le transport de filtres neufs génère une empreinte carbone supérieure à la régénération),
  • Installations mieux gérées et mieux maitrisées, plus économes en énergie
  • Amélioration des conditions de travail au sein de l’entreprise et sécurisation des installations.

filtre industriel question solution

La régénération des éléments filtrants leur permet d’intervenir au bon moment sur les filtres.

La maintenance systématique augmente les coûts car elle conduit à remplacer trop tôt des filtres qui pourraient encore durer. La maintenance curative coûte toujours plus cher car elle induit des arrêts d’urgence à des moments inopportuns et souvent accompagnées de dégradations du matériel (rejet dans l’atmosphère, éléments filtrants détériorés).

SB Filtres et techniques guide ses clients vers les bonnes pratiques permettant aux équipes de maintenance d’éviter des travaux superflus et de se libérer du temps pour d’autres opérations.

Elle permet également de bénéficier d’un jeu de filtres d’avance, mis en stock pour le cas où une intervention de remplacement serait nécessaire et ce à moindre coût.

Des éléments filtrants bien utilisés pourront être régénérés un plus grand nombre de fois.

Dans sa globalité, l’action de SB Filtres et Techniques est d’épauler ses clients dans une démarche éco-responsable et économique en considérant ses éléments filtrants non plus comme des pièces consommables à usage unique mais en tendant vers un composant à forte durée de vie et ce en conservant ses caractéristiques qualitatives, sécuritaires et économiques.

Nous restons à votre disposition pour évaluer le potentiel de ce changement de pratique, pour échanger sur nos offres et les avantages que vous pourrez en tirer.

SB Filtres et Techniques

ZAE de Boulouze
21110 FAUVERNEY
03-80-66-45-32
contact[@]sbft.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top